Les gigacamions australiens arriveront-ils en Europe ?

Le débat sur les "gigacamions" suscite bien des réactions tellement les conséquences concrètes sont nombreuses :

 

Voici trois points pour commencer qui permettront à chacun de se faire son opinion sur un sujet aux multiples facettes :

 Un "road train" australien dans son élément

 

- les riverains du réseau routier secondaire ne manquent pas d'argument en matière de nuisances sonores ou de sécurité quant aux camions actuels. Mais demain, avec des ensembles de 25 mètres de long et 60 tonnes de marchandises hors poids de l'ensemble routier, on imagine combien en cas de pépin quel sera l'effet démultiplicateur d'une telle masse en mouvement !

- ce débat est aussi économique : augmenter la masse transportée de marchandises en une seule fois revient à diminuer le coût unitaire de transport de cette marchandise, mais à quel prix pour la communauté : usure prématurée des routes, en particulier lors de conditions météorologiques extrêmes (froide ou chaude) ; capacité des ponts existants à supporter de telles contraintes inexistantes lors de leur conception ; gabarit des échangeurs ou des ronds points ; etc...

- ce débat est aussi écologique : si sur le papier les moteurs affichent une capacité à transporter une masse plus importante tout en rejetant moins de CO² que deux camions transportant la même masse, est-ce que cette logique d'hier ne heurte pas de plein fouet la réalité d'aujourd'hui, à savoir une volonté qui s'affirme mois après mois d'acheter de plus en plus local ?

 

19/12/2017 : Ecocombis : après la Flandre, la Wallonie teste les gigacamions